lundi 15 janvier 2018

L'APPEL A LA FËTE 3/3


Par Claude Stalin (Radio réveil 1976/08-09)
La paix, cela existe !
Maintenant, je voudrais encore voir avec vous une dernière pensée... Quel sera le résultat de votre réponse à l’appel de Dieu ? Est-ce que cela va changer quelque chose pour vous d’entendre l’Evangile, et d’y répondre ? L’Ecriture nous dit : “Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.”
Nous savons très bien que ce ne sont pas les médicaments, les cures de sommeil ou toutes sortes de choses semblables, qui peuvent apporter le repos. Il n’y a qu’une personne qui peut apporter le repos à votre âme troublée, à votre vie en difficulté.
C’est celui qui, se présentant autrefois au milieu de ses disciples, les salua par ces paroles : “Je vous donne ma paix.” Je vous garantis que si aujourd’hui, vous voulez prendre la peine d’entendre la voix de Dieu et d’y répondre, vous recevrez un repos, une paix qui dépassent toute intelligence. Vous recevrez le repos de Dieu, parce que vous serez en paix avec lui et en paix avec vous-même. Car ce qui enlève le repos c’est la situation de votre âme, sa séparation d’avec Dieu.
Une parole sûre
“Confiez-vous en moi”, disait Jésus, “écoutez-moi, faites ce que je vous dis et vous vivrez”. Etes-vous méfiant à son égard ? Je sais que bien des êtres humains sont méfiants à l’égard de Dieu, mais c’est pour leur malheur.
Se méfier de Dieu, c’est la plus grande folie. Sachez qu’il n’a jamais trompé personne ! C’est pour cela que j’aimerais vous dire : ne doutez pas et ne craignez point, mais croyez seulement, ayez foi en Dieu. Il se peut que le monde vous ait trompé, que les hommes vous aient trompé et que vous-même, vous vous soyez trompé, mais sachez que Dieu ne peut pas vous tromper. Venez comme vous êtes. La Bible dit que, même si vous étiez éloigné de Dieu, et si vos péchés étaient rouges comme le cramoisi, ils peuvent devenir blancs comme la neige.
Alors aujourd’hui, vous êtes l’invité de Dieu, invité à sa paix, à sa bénédiction, à son repos. Ne rejetez pas follement cet appel sans réfléchir. Mais, si vous le voulez bien, dans une courte prière, même si c’est la première fois de votre vie que vous priez, dites-lui : Seigneur je n’ai jamais beaucoup pensé à toi, mais je te remercie de m’inviter. Je suis étonné d’entendre cette voix aujourd’hui, mais je suis conscient que c’est la tienne. Je ne savais pas que tu pouvais t’adresser à nous d’une façon si simple. Je reconnais vraiment a travers ces quelques mots que tu connais tous mes besoins; j’aimerais tellement mieux te connaître, Seigneur et j’ai tellement besoin de ton repos, que maintenant je me tourne vers toi et j’accepte ton invitation de tout mon cœur, je me confie en toi, je m’attends à toi et je veux commencer une vie nouvelle avec toi. Merci Seigneur. Apres cette courte prière, attendez-vous à ce que votre vie ne soit plus la même.    
Une vie nouvelle va commencer pour vous, beaucoup plus belle, je vous l’assure, que vous ne pouvez l’imaginer, car la Bible dit que nous avons tout pleinement en Christ.

Que le Seigneur soit avec vous et qu’il vous bénisse.

lundi 8 janvier 2018

Jésus et l'Ecriture

Prédication audio 
Philippe ROIG: